Toutes les Résistances Smok

Les Clearomiseurs de la marque Smok sont les plus performants pour faire des clouds.

Leur secret, c’est clairement leurs résistances, qui sont tout simplement légendaires dans la vape subohm.

Filtrer

PRIX

MARQUES

ATOMISEURS COMPATIBLES

    -10%
    -10%
    -10%
    Résistances TFV 9 par Smok

    Résistances

    Pack 5 Résistances TFV9

    Smok
    Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011
    1 avis
    13,90
    12,51
    V9 meshed - 0.15 Ω, 
    Résistances V9 en Mesh de Smok, conçues pour son clearomiseur TFV9. Leur format est compatible a...
    -10%
    -10%
    -10%
    Résistances tfv12 prince m4 0.17 ohm par Smok

    Résistances

    Pack 3 Résistances TFV12 Prince

    Smok
    Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011
    9 avis
    11,50
    10,35
    Mesh 0.15Ω, 
    Résistances de remplacement pour le clearomiseur TFV12 Prince de Smok. Pour une vape puissa...

Comment choisir les résistances Smok adaptées à votre cigarette électronique ?

Pour trouver la résistance qu’il vous faut parmi tous les modèles qui existent, vous pouvez procéder de deux manières sur notre site :

Si vous connaissez le nom de vos résistances, vous pouvez accéder directement à sa fiche par la zone de recherche, et choisir la valeur de résistance que vous souhaitez.

Si vous ne connaissez pas leur nom, vous pouvez le retrouver en utilisant nos filtres, sur la gauche de la page sur PC, et en bas de page sur mobile (bouton vert) :

  • Commencez par sélectionner la marque de votre atomiseur
  • Sélectionnez ensuite le nom de votre atomiseur
  • Les résistances compatibles s’affichent alors.

 

Les résistances sont le cœur même de votre clearomiseur et de votre cigarette électronique. Son choix est donc important, et vous devez examiner 3 critères avant de décider quelle résistance utiliser.

La compatibilité avec votre clearomiseur

Pour remplacer la résistance, il suffit de la dévisser, puis d'en amorcer une nouvelle avant de l'installer : déposez quelques gouttes de eliquide dans les ouvertures sur le côté, et à l'intérieur, directement sur le coton.

Vous le savez, tous les tanks n’utilisent pas les mêmes modèles de résistances. En effet, selon son orientation, un clearomiseur doit utiliser des résistances adaptées par exemple à l’inhalation indirecte, et à l’inhalation directe puissante ou modérée. Ainsi, non seulement chaque marque développe ses propres modèles, mais elle développe aussi des modèles spécifiques pour chaque série d’atomiseurs.

Ainsi, Smok propose de nombreux modèles de résistances adaptées à ses clearomiseurs et pods :

  • Les résistances V8, pour les clearomiseurs de la série TFV8.
  • Les résistances V8 Baby et V9, pour les clearomiseurs de la série TFV8 Baby et TFV9.
  • Les résistances Baby V2, pour le clearomiseur  TFV8 Baby V2.
  • es résistances V 12, pour les clearomiseurs TFV12
  • Les résistances V 12 Prince, pour le clearomiseur TFV12 Prince
  • Les résistances TFV 16 et TFV18, pour les clearomiseurs TFV16 et TFV18
  • Les résistances RPM 40 et RPM160, pour ses pods RPM.
  • Les résistances Nord, pour ses pods et ses kits Nord

Vous le constatez, Smok propose vraiment de nombreuses résistances, et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Ne confondez pas, par exemple, les résistances V8 et V8 Baby, elles ne sont pas compatibles, comme les V12 et les V12 Prince.
Les résistances TFV16 et TFV18 par contre, sont bien compatibles.

Pourquoi tant de références ?
Tout simplement parce que c’est grâce au travail de son bureau d’études sur les résistances que Smok a toujours pu proposer les meilleurs clearomiseurs subohm du moment. Autrement dit, la marque ne crée pas un atomiseur pour ensuite concevoir des résistances. Elle fait l’inverse : elle conçoit des résistances plus performantes et, quand elles sont prêtes, construit le clearomiseur autour.

Le volume de vapeur que vous appréciez

C'est le clou du spectacle, et la raison de cette deuxième révolution du subohm. Smok a conçu des résistances terribles pour son TFV18 Tank. On y accède de manière traditionnelle, en dévissant la base de l'atomiseur.

Pour chaque modèle de résistance, Smok propose des valeurs de résistance différentes, et indique une gamme de puissance optimale. Vous avez alors le choix entre faire beaucoup de vapeur, ou faire énormément de vapeur.
Mais l’une des particularités de Smok, c’est de ne pas jouer uniquement sur la valeur des résistances, mais aussi sur le nombre de coils. Prenons l’exemple des derniers modèles, pour les clearomiseurs TFV16 et TFV18, en partant du principe que vous voulez faire beaucoup de vapeur dans tous les cas. Vous pouvez alors choisir des résistances simples ou double coil :

  • TFV18 single mesh 0.33 ohm ou TFV16 0.17 ohm : ce sont les résistances qui vous permettent de faire une belle vapeur, comparable à ce que d’autres clearomiseurs subohms savent faire, entre 80 et 100 watts.
  • TFV18 dual mesh 0.15 ohm ou TFV16 0.12 ohm : ce sont les résistances comportant deux coils, qui vous permettent de faire une vapeur à la fois plus importante et plus dense, entre 120 et 140watts, voire plus.

Dans les faits, une résistance double coil apporte un vrai gain : c’est comme si vous aviez 2 atomiseurs plutôt qu’un seul.
Explication : avec un seul coil, le résistif reçoit par exemple les 100 watts et répartit cette énergie sur sa surface pour vaporiser le eliquide.
Avec 2 coils, à 140 watts, chaque coil reçoit en fait 70 watts. Les 140 watts sont répartis sur une plus grande surface, comme si vous aviez deux résistances, ce qui permet à la fois :

  • De consommer moins de eliquide dans chaque coil, donc d’avoir une meilleure alimentation et moins de risques d’assèchement pendant un chainvape.
  • De faire encore plus de vapeur, mais sans la surchauffer, donc en préservant de belles saveurs.

Vous connaissez maintenant le secret du succès de Smok.

Les résistances et le tirage

Vous le constatez, les résistances sont construites pour bien fonctionner à certaines puissances. Or la puissance et aussi directement en relation avec le tirage, et le type d’inhalation que vous appréciez.

  • Un tirage serré laisse passer peu d’air à la fois, la puissance doit donc rester modérée, entre 8 et 20 watts.
  • Un tirage aérien laisse passer beaucoup d’air, la puissance doit donc être assez importante, souvent plus de 50 watts.
  • Un tirage ouvert modéré se situe entre les deux, et demande une puissance intermédiaire, entre 25 et 40 watts.

Autrement dit, tous les atomiseurs, et toutes les résistances, ne peuvent pas offrir tous les styles de tirage.

Le type de eliquide que vous vapotez

Remplissage

Il faut en effet savoir que tous les e-liquides ne se vapotent pas de la même manière, selon leurs saveurs, et selon leur ratio de PG/VG.

En effet, les saveurs ne s’expriment pas toutes à la même température de vaporisation, et le propylène glycol ne se vaporise pas à la même température que la glycérine végétale :

  • Le PG se vaporise autour de 190°, tandis que la VG forme sa vapeur autour de 290 °.
  • Les saveurs fruitées sont mieux exprimées dans une vapeur froide à tiède, tandis que les saveurs gourmandes demandent plus de chaleur.
  • Les saveurs tabac donnent des résultats satisfaisants dans une vapeur froide, tiède ou chaude, leur équilibre est simplement différent.

Logiquement, vous avez donc besoin de plus de puissance pour vapoter un eliquide avec un ratio PG/VG de 30/70, et moins avec un eliquide en 50/50 ou même 20/80.
De la même manière, vous avez besoin de plus de puissance pour profiter des saveurs d’un eliquide gourmand à la custard, que celle d’un eliquide fruité à la fraise.

Mais quel est le lien entre la puissance et la température et comment la maîtriser ?
En fait il manque un élément : la température générée par la résistance dépend à la fois de la puissance et du flux d’air.
C’est très logique : avec un faible flux d’air, en tirage serré, il suffit de peu de puissance pour rendre la vapeur chaude. 10 watts suffisent à la vaporiser pour faire une vapeur tiède et, dès 15 watts, la vapeur devient plus chaude, du moins avec un eliquide avec 80% de PG. Avec un eliquide en 50/50, il faut logiquement plus de puissance pour avoir le même résultat, puisque la glycérine demande plus d’énergie : entre 15 et 20 watts.

Inversement, avec un fort flux d’air, en inhalation directe, une puissance de 40 watts reste assez faible : la vapeur est tiède et assez aérée. Il faut monter un peu plus, vers 60 watts ou plus, pour avoir une vapeur plus dense et plus chaude, d’autant plus qu’en général, les eliquides dédiés à la vapeur puissante sont majoritairement faits de glycérine végétale.

Le génie de Smok

Comme nous l’avons évoqué plus haut, le véritable génie de Smok est dans ses résistances. C’est l’invention de grosses résistances simple ou multicoils, d’abord en fil puis en mesh, qui a permis à Smok d’offrir à tous les vapoteurs la possibilité de faire de gros nuages simplement, sans avoir à s’équiper en matériel reconstructible, et sans avoir à apprendre à se servir d’un mod mécanique.

Smok a tout simplement créé la vape subohm, qui fait maintenant partie du paysage, et que tous les fabricants ont adoptée.
Mais Smok, avec ses TFV18 et ses résistances, reste le maître du genre : aucun clearomiseur concurrent ne sait faire autant de vapeur.

Vous pouvez découvrir les autres produits de Smok ici :

Les Kits de Cigarette Electronique Smok

Les Box Electroniques Smok

Les Tanks et Clearomiseurs Smok

Les cartouches Smok