Ouvrir le menu mobile YouVape

Du 22 au 29/02 • Jusqu’à -20% sur tout le site !

Les Box électroniques Smok

Les Box de la marque Smok sont faites pour la puissance et la performance. Elles sont souvent massives, à l’image de la vapeur qu’elles génèrent avec les clearomiseurs de la marque.

Deux Box terribles de Smok

La plus baroudeuse : la Box Arcfox

La box du Kit Artfox se présente d'abord comme une jolie box raffinée et confortable, avec sa poignée en cuir vegan.

Oui, vous le voyez tout de suite : pour cette box, Smok s’est fortement inspiré de son principal concurrent. Elle aussi est étanche, et ne craint rien ni personne : sable, neige, canoé, ski ou atelier de menuiserie, la Box Arfox résiste à tout et monte à 230 watts..

  • Certifiée IP67, comme les bons smartphones, la box électronique Arcfox ne craint ni l’eau ni les poussières.
  • Son autonomie est excellente, avec deux accus interchangeables au format 18650
  • Sa robustesse est formidable : entièrement revêtue de silicone, elle ne craint pas les coups.
  • Son confort est étonnant : ses rondeurs et sa poignée en cuir offrent une excellente prise en main

Mais tout ça, ce sont des détails. La question vraiment importante est celle-ci : quel atomiseur allez-vous monter pour profiter de ses 230 watts et faire d’énormes clouds ?

Découvrez maintenant la Box Arcfox de Smok !

    -10%

La plus chic : la box Morph 2

230 watts dans une box compacte et agréable en main, c'est que Smok vous offre avec sa Box Morph 2. Son design est superbe, il exprime parfaitement sa vocation de puissance tranquille. Tous les angles sont arrondis pour une prise en main ferme et douce, renforcée par le gainage complet de la box en similicuir. Plus discrète que les box habituelles de la marque, elle gagne en polyvalence et s'accorde avec bonheur avec la plupart des atomiseurs, des plus énervés au plus calmes.

Son design parle pour elle : entièrement gainée de cuir, compacte, la box Morph 2 est comme un rhinocéros. Confortable, elle semble placide, jusqu’au moment ou vous appuyez sur son switch de mise à feu.

  • Jamais un switch de mise à feu n’aura aussi bien porté son nom : avec un bon vieux TFV16 ou TFV18, cette box déclenche l’apocalypse vapologique. Elle peut même le faire avec des clearomiseurs subohm d’autres marques, mais sauront-ils vraiment tenir cette puissance ?
  • Malgré cette violence potentielle, cette box est raffinée : son écran est superbe, et ses finitions impeccables.
  • Elle peut recharger ses accus à 2A avec son port Usb-c, et elle diablement rapide : elle se déclenche en 1 millième de seconde et sait travailler avec une résistance de 0.1 ohm.

Découvrez maintenant la Box Morph 2 de Smok !

 

Toutes les Box Electroniques Smok

    -10%

Comment choisir votre Box électronique Smok?

Choisir une box électronique parmi tant de modèles n’est pas si facile, même si la plupart sont excellentes. C’est comme quand vous devez choisir une voiture, tout dépend de votre usage. Quels sont donc les critères à prendre en compte pour choisir une box électronique adaptée à vos besoins ? De manière générale, il y a 3 critères principaux :

La puissance

Par définition, toutes les box électroniques sont capables de fournir une puissance variable. Elle démarre souvent entre 5 et 7 watts, pour aller parfois jusqu’à plus de 200 watts. La question est donc de savoir qu’elle est la puissance maximum dont vous pouvez avoir besoin, qui dépend de votre manière de vapoter :

  • Si vous vapotez en tirage serré (ou en inhalation indirecte), comme avec une cigarette, vous avez en général besoin d’une puissance de 8 à 20 watts. Toutes les box peuvent donc le faire.
  • Si vous vapotez en inhalation directe modérée, vous avez en général besoin d’une puissance de 30 à 50 watts. Là encore, toutes les box ou presque en sont capables.
  • C’est dans le cas où vous vapotez en inhalation directe, en particulier pour faire de gros nuages, que vous pouvez avoir besoin d’une puissance qui peut dépasser le potentiel de certaines box.

En effet, un accu ne peut pas fournir une puissance arbitraire. Ses caractéristiques déterminent une puissance maximum possible. Sans rentrer dans les détails techniques, voici les puissance maximum possibles avec les accus interchangeables utilisé dans la vape :

  • Un accu 18650 : 60 à 80 watts
  • Un accu 21700 : 80 à 100 watts
  • Deux accus 18650 : 120 à 160 watts
  • Deux accus 21700 : 160 à 200 watts.

Nous pouvons alors en déduire 2 enseignements :

  1. Comme les constructeurs de voitures, les fabricants de box exagèrent un peu la puissance maximum de leurs box. Ainsi, une box double accu 18650 annoncée à 200, voire 220 watts, ne fournira en réalité que 160 watts au maximum. Ce n’est pas réellement un problème, puisque la puissance maximum dont on peut avoir besoin, même pour faire du cloud chasing, ne dépasse pas 140 watts.
  2. La puissance maximum dépend principalement du nombre d’accus. Avec un seul accu, la box reste assez compacte, et peut fournir 60 à 100 watts. Seules les box double accu peuvent dépasser les 100 watts.

Smok l’a bien compris et se consacre aux box double accu pour fournir la puissance nécessaire à ses clearomiseurs subohm.

L’autonomie

Ce sont les accus, ou la batterie intégrée qui définissent la réserve d’énergie d’une box électronique. Elle s’exprime en mAh, mais elle ne suffit pas pour déterminer l’autonomie réelle d’une cigarette électronique.
Tout dépend en effet d’un équilibre entre la capacité des accus, et la puissance que vous utilisez. Par exemple, avec une batterie intégrée ou un accu de 2500 mAh, vous pouvez prendre plus de 500 bouffées à 15 watts. Mais si vous vapotez à 60 watts, vous consommez 4 plus d’énergie à chaque bouffée, vous obtiendrez donc 4 fois moins de bouffées, soit environ 130.

Vous devez donc choisir la box qu’il vous faut en fonction de la puissance à laquelle vous vapotez.

  • En dessous de 40 watts, les box simple accu sont en général suffisantes.
  • Au-dessus de 50 watts, une box double accu est plus appropriée.

Par ailleurs, les box qui fonctionnent avec des accus interchangeables sont particulièrement intéressantes pour les vapoteurs qui ont besoin d’une grande autonomie. Avec un ou deux accus de rechange, vous pouvez continuer à vapoter sans immobiliser votre box pour en recharger la batterie.

Il est alors utile de disposer d’un chargeur d’accu indépendant, qui vous permet de charger vos accus sans immobiliser votre box, mais de mieux les recharger, et d’en augmenter la durée de vie.

Les possibilités de réglage

Les box électroniques proposent aujourd’hui, au minimum, un réglage de puissance, qui permet de varier la température de la vapeur, et sa quantité selon vos goûts.

Mais la plupart des box proposent aussi d’autres modes de fonctionnement que la puissance variable. Ils vous permettent de vapoter encore autrement, il est utile de déterminer si d’autres modes vous intéressent pour répondre à vos besoins. Il y a en a 4 principaux :

  • Le mode TC (température variable). Dans ce mode, vous ne choisissez pas la puissance, mais la température de vaporisation. C’est un mode très pertinent, puisque c’est bien la température qui est importante pour vapoter comme vous aimez. Le réglage de puissance ne fait qu’approcher la bonne température, qui varie selon vos bouffées. Une fois trouvés les bons réglages, un contrôle de température vous donne une vapeur plus parfaite et, surtout, constante. Par ailleurs, en mode température, il est impossible de subir un dry hit : le chipset détecte qu’il n’y a plus de eliquide et coupe l’alimentation avec avant que le coton ne brûle.
    En contrepartie, c’est un mode qui demande à bien comprendre comment il fonctionne, et qui vous oblige à utiliser des résistances en acier, en nickel ou en titane, ce que ne proposent pas tous les fabricants de résistances.
  • Le mode VPC, ou courbe de variation de la puissance pendant la bouffée. Il consiste à programmer à l’avance une courbe de variation de la puissance pendant votre bouffée. Par exemple, si vous appréciez vapoter à 40 watts, et que l’attaque de votre bouffée soit puissance, vous pouvez programmer une courbe qui va commencer à 55 watts, puis 45, puis 40 pour finir. Si vous appréciez au contraire une attaque douce, vous pouvez programmer une variation de 30 à 35, puis 40 watts.
    Certaines box qui ne proposent pas de mode VPC proposent un réglage de preheat (préchauffe). Vous pouvez le définir “hard” pour que le début de la bouffée soit plus puissant que la puissance de base réglée. Vous pouvez aussi le définir “soft” pour faire l’inverse.
  • Les modes Smart. Ce sont des modes “intelligents”, au sens ou ils vous facilitent les réglages et vous protègent de fausses manœuvres. Typiquement, le chipset détecte la valeur de résistance que vous avez montée dans votre clearomiseur, et règle de lui-même la puissance appropriée pour celle-ci. Par la suite, vous pouvez modifier cette puissance, mais dans la limite de ce que le constructeur préconise.
    Ces modes ne fonctionnent donc bien qu’avec les résistances de la même marque que la box. Avec d’autres modèles, le fonctionnement peut-être faussé.
  • Les modes saveur. Certaines marques proposent des modes de fonctionnement plus originaux encore, dont le but est de renforcer l’expression des saveurs, par exemple en faisant varier très rapidement la puissance, ou en utilisant du courant alternatif, plutôt que le courant continu fournit naturellement par les accus. Cette variation de puissance, imperceptible par le vapoteur, permet aux différents arômes d’être mieux exprimés. En effet, tous ne se vaporisent pas à la même température.

Selon le modèle, une box électronique vous permet donc de vapoter de manière très différente : très simplement et intuitivement avec un unique réglage de puissance, ou de manière plus expérimentale avec des modes plus avancés. Les résultats sont bons dans tous les cas, le choix est plus une affaire d’état d’esprit.

Quelle Box Smok choisir en fonction de votre profil ?

Smok est une marque de cigarettes électroniques à part, qui se consacre à la vape puissante. Ses Box sont toujours pensées en fonction des besoins des vapoteurs qui veulent faire de gros nuages. Ce sont donc des box double accu, puissantes et robustes.

Vous voulez une box puissante et indestructible

Pour fournir durablement une puissance qui peut monter à230 watts, la box de Smok accueille 2 accus 18650. Ils s'insèrent par le bas, après avoir ouvert une robuste trappe, elle aussi étanche bien sûr.

Oui, elle peut vapoter à 5 watts s’il le faut, mais vous avez bien remarqué, à son look, que cette box n’est pas exactement celle que l’on choisit pour vapoter en MTL. Mais elle cache un autre atout.

La box Arcfox est aussi étanche et antichoc : vous pouvez l’emporter sans crainte à la plage, au ski ou dans votre atelier. Ses deux accus par exemple, sont parfaitement protégés par un joint torique en silicone.

C’est donc le bon choix pour profiter de gros nuages en toutes circonstances, avec un atomiseur subohm performant, comme les TFV9 ou le terrible TFV18.

Vous voulez une box (un peu) plus civilisée

La Box Morph 2 accueille deux accus 18650, dans un compartiment fermé par une trappe robuste, sous la box.

Elle offre la même puissance que sa sœur étanche, dans un format plus ramassé, et plus confortable encore, grâce à son revêtement complet en cuir.
La box Morph 2 vous donne le contrôle de votre atomiseur avec un superbe écran couleur, situé sur la façade de la box. Le Switch, lui, se place sur le côté pour être aussi bien adapté aux gauchers qu’aux droitiers.

La force de Smok

Smok et les box double accu, c’est une longue histoire. Avant Smok, pour faire de gros nuages, il fallait un dripper reconstructible de moddeur, et un mod mécanique. Autrement dit, il fallait être un geek de la vape, et consacrer par mal de temps à faire des montages, et à expérimenter.

En inventant le TFV4, Smok se proposait de démocratiser la vape subohm, de la rendre accessible à tous, sans connaissances particulières grâce à la simplicité des clearomiseurs et de leurs résistances interchangeables.
Mais pour ce premier essai, la marque avait oublié un détail : en 2015, il n’existait pas de box électroniques puissantes, les plus performantes montaient à… 60 watts.

Alors Smok a remis son bureau d’études au travail, pour sortir à la fois le TFV8 et les premières box double accu capables de fournir 160 watts, puis 200, et maintenant 230 watts. Tous les fabricants ont alors appris à faire d’excellentes box électroniques.

Depuis ce moment, la vape subohm est devenue normale, les gros nuages de vapeur dense sont maintenant accessibles à tous, et rencontrent un beau succès auprès de vapoteurs qui, ayant terminé leur sevrage du tabac, vapotent par plaisir. Merci Smok.

Vous pouvez découvrir les autres produits de Smok ici :

Les Kits de Cigarette Electronique Smok

Les Tanks et Clearomiseurs Smok

Les résistances Smok

Les cartouches Smok

0