10% de réduction sur tout le site avec le code TEAMYOUVAPE (valable 1 fois, hors promo et non cumulable)

Interdiction des cigarettes mentholées : pourquoi ?

Depuis le 20 Mai 2020, la vente de cigarettes mentholées est interdite en Europe. Pourquoi et quelles en sont les conséquences ?

 

D’où vient cette interdiction ?

Elle était prévue de longue date, dans la Directive Européenne sur les produits du Tabac, votée en 2014, et mise en application progressive à partir de 2016. Les cigarettes aromatisées, notamment celles qui contenaient une bille d’arôme dans leur filtre, ont été interdites en 2017. Cette année, c’est le tour des dernières résistantes : les cigarettes mentholées.
 

Le menthol est-il nocif ?

Non, ce n’est pas la raison de cette interdiction. Le menthol n’est en rien nocif. Nous pouvons continuer à apprécier les chewing-gums ou les bonbons à la menthe sans crainte, mais avec modération bien sûr, ou vaper des eliquides mentholés sans restriction.
Les cigarettes aromatisées ont été interdites parce qu’elles facilitent l’adoption de la cigarette par les nouveaux fumeurs, en particuliers les jeunes. Les fabricants le savent bien et, par exemple, un document interne de la marque RJ (Reynolds)  présentait en 1972 une étude sur les arômes ajoutés. Elle concluait que « les cigarettes aromatisées bénéficient d’un très bon potentiel pour atteindre les jeunes (18-35 ans), pouvant plus facilement s’identifier à un style de vie » (sources CNCT).
Le menthol rend plus facile le fait de fumer, tout en apportant un accroissement indirect, mais considérable, des risques.
 
 

Le menthol empêche les musqueuses de ressentir l'agression de la fumée de cigarette

 

Des cigarettes plus attractives.

L’industrie du tabac, dont le cynisme n’est plus à prouver, proclamait dans les années 70 : « les cigarettes au menthol sont moins nocives et moins irritantes » (sources CNCT).
Effectivement, le menthol diminue la sensation d’irritation provoquée par la fumée, plus encore que les autres arômes : son effet de fraîcheur masque l’irritation, parce qu’il bloque les récepteurs chargés de la détecter dans la gorge. Mais le fumeur n’est pas moins irrité, simplement il ressent moins cette irritation. Non seulement les cigarettes mentholées ne sont pas moins irritantes, mais elles aussi sont plus dangereuses.
 

Des cigarettes plus nocives. 

En ressentant moins d’irritation, le fumeur peut donc fumer plus et plus facilement, sans être alerté par ses sens. En 2004, une étude menée sur près de 1700 personnes le démontrait : 24,3 % des fumeurs de cigarettes mentholées fumaient leur première cigarette dans les cinq premières minutes de leur journée, contre 19,9 % des fumeurs de cigarettes non mentholées (source CNCT).
De surcroît, la saveur agréable et la douceur apparente de la fumée mentholée incitent les fumeurs à inhaler plus profondément dans les poumons. Or, on le sait, une inhalation plus profonde augmente à la fois les risques de cancer et leur gravité.
 

Le menthol, c’est fini ?

Oui est non. Ces deux raisons expliquent pourquoi la TPD prévoyait d’interdire les cigarettes aromatisées, en particulier celles au menthol. Mais les fabricants continuent à en utiliser.
En effet, l’interdiction concerne les cigarettes dont le goût de menthol est perceptible. Une cigarette peut encore contenir du menthol en tant qu’additif, s’il ne se sent pas. Les cigarettes contiennent donc encore de nombreux additifs, notamment du menthol. Il est faiblement dosé pour ne pas être détectable au goût, mais c’est suffisant pour atténuer l’irritation provoquée par la fumée et donc permettre de fumer plus et plus facilement.
Pour aller plus loin  Pourquoi les cigarettiers ajoutent-ils des additifs au tabac ?
 

Que vont faire les fumeurs de cigarettes mentholées ?

Quelques mois avant l’entrée en vigueur de la loi, l”institut YouGov a sondé les fumeurs de mentholées sur leurs intentions face à cette nouvelle interdiction. Certains comptaient se tourner vers les cigarettes classiques, d’autres voulaient trouver des sources d’approvisionnement alternatives. Mais surtout, 62% envisageaient de se tourner vers la vape avec des eliquides à la menthe.
Dans la vape en effet, le menthol n’est pas là pour masquer la nocivité d’un produit, il est là pour apporter du plaisir tout en se débarrassant définitivement du tabac. C’est un arôme apprécié par ceux qui arrêtent de fumer avec la vape, pour les sensations agréables qu’il apporte, intenses sans être écœurantes.
 
 

En résumé

Vive le menthol dans la vape, mais pas dans les cigarettes !

 

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fermer la fenêtre

Quelle quantité de nicotine souhaitez-vous atteindre?

Calculateur

Suggestions

BOOSTERS

Boosters de Nicotine

Booster YouBoost 50/50

1,10
24 avis

Bouteilles vides

Rupture de stock

Flacons Vides

Flacon Gradué 120ml

2,00
3 avis
TROUVEZ TOUS NOS CALCULATEURS Youvape a concocté des calculatrices pour vous simplifier la vie!
Fermer la fenêtre

Vous voulez aromatiser votre base ?

calculateur

Vous en aurez besoin

DES FLACONS VIDES

DES ARÔMES

Concentrés 10ml

Concentré Tribeca

6,90
3 avis
RETROUVEZ TOUS NOS CALCULATEURS Youvape vous a concocté des calculateurs pour vous simplifier la vie !
Fermer la fenêtre

Je veux diluer tout mon arôme

calculateur

Vous en aurez besoin

DE LA BASE

Bases sans Nicotine

Base 0mg 100Vg 115ml

4,20
5 avis

DES BOOSTERS

Boosters de Nicotine

Booster YouBoost 50/50

1,10
24 avis

RETROUVEZ TOUS NOS CALCULATEUR
Youvape vous a concocté des calculateurs pour vous simplifier la vie !