10% de réduction sur tout le site avec le code TEAMYOUVAPE (valable 1 fois, hors promo et non cumulable)
Peut-on arrêter de fumer du tabac avec une cigarette électronique quand on a de l'asthme ? Les vapoteurs asthmatiques ressentent en effet souvent des difficultés en vapotant, ou ont des quintes de toux. Deux études Italiennes montrent pourtant que la cigarette électronique ne renforce pas l'asthme.

Asthme, tabac et cigarette électronique

Peut-on arrêter de fumer du tabac avec une cigarette électronique quand on a de l’asthme ? Les vapoteurs asthmatiques peuvent en effet ressentir des difficultés en vapotant, ou avoir des quintes de toux. Deux études Italiennes montrent pourtant que la cigarette électronique ne renforce pas l’asthme.

 

Asthme et tabac

L’asthme est une maladie respiratoire chronique, qui se manifeste par des crises d’étouffement plus ou moins aiguës. L’inflammation des bronches les contracte et provoque une difficulté à respirer et une toux inefficace. Les crises sont provoquées par divers facteurs, le plus souvent allergiques (pollens, acariens…). Un stress ou un effort peuvent aussi les déclencher.
Fumer n’est pas une bonne idée en général, elle l’est encore moins pour les asthmatiques. Certes, le fait de fumer ne déclenche pas de crise. Mais l’affaiblissement des capacités respiratoires des poumons, et la dégradation des voies respiratoires par la fumée n’arrangent rien, en cas de crise.

Bref, si vous êtes asthmatique et que vous vous êtes fumeur, s’arrêter de fumer vous fera clairement du bien. Reste que ce n’est pas facile et que, comme la cigarette électronique est le substitut le plus efficace aujourd’hui pour aider les fumeurs à s’arrêter, la question se pose. Est-ce que le vapotage est compatible avec l’asthme ?

 

Aucune contre-indication de la cigarette électronique

Dans l’état actuel des connaissances, il n’y a pas de contre-indication au vapotage pour les asthmatiques. Deux études Italiennes (en référence à la fin de cet article), ont montré que, chez des asthmatiques fumeurs ayant adopté la cigarette électronique : 

  • L’arrêt du tabac avec la cigarette électronique provoquait une diminution du nombre et de l’intensité des crises (appelées exacerbations).
  • L’usage de la cigarette électronique n’induisait aucune complication respiratoire.

La première étude conclue :

  • Aucune réaction indésirable grave ou exacerbation aiguë des symptômes de l’asthme ( c.-à – d . toux, respiration sifflante) n’a été signalée pendant la période d’observation avec l’utilisation de la cigarette électronique. Dans l’ensemble, l’utilisation de l’e-cig semble être bien tolérée chez ces patients asthmatiques avec une irritation de la bouche et de la gorge sèche occasionnellement signalée.”
    L’étude ayant porté sur 18 personnes, l’auteur souligne la nécessité de poursuivre cette étude sur un plus grand nombre de patients pour établir des résultats plus sûrs,

La deuxième étude porte sur un plus grand nombre de fumeurs/vapoteurs asthmatiques : 382 par une enquête en ligne, et 15 avec examen médical. Les conclusions de cette étude sont similaires :

  • Presque tous les asthmatiques qui fumaient auparavant recommanderaient de passer à l’e-cig, et le vapotage n’a pas aggravé leurs symptômes d’asthme. De plus, le passage du tabagisme à l’e-cig a montré une amélioration significative du contrôle de l’asthme et de la qualité de vie, ne montrant pas, dans la période étudiée, d’affecter les tests de fonction pulmonaire“.

 

Et pourtant je tousse

En adoptant la cigarette électronique, nombre d’asthmatiques ressentent des effets désagréables : 

  • Toux après une inhalation
  • Bouche et gorge sèche
  • Sentiment d’oppression

Cela peut être inquiétant, pourtant c’est tout à fait normal, et repéré dans les deux études. La toux, et la bouche sèche, sont en effet des symptômes que ressentent aussi une grande partie des vapoteurs non asthmatiques. La cause n’est pas dans le vapotage, mais dans l’arrêt du tabac. Vous pouvez lire cet article pour en savoir plus :

Pour aller plus loin  Pourquoi je tousse quand je vape ?

La toux et la gorge sèche sont normales et momentanées

En résumé, la fumée du tabac irrite les bronches. Pour limiter cette irritation, les cigarettiers ajoutent des additifs, qui calment les bronches, comme du menthol. Quand vous arrêtez de fumer, vos bronches sont irritées, et il n’y a plus de menthol. Donc paradoxalement, vous pouvez tousser plus en arrêtant de fumer. Cela ne dure pas très longtemps, une semaine ou deux, le temps que les bronches se réparent.
La vape accentue ce désagrément au début, parce que le propylène glycol, et surtout la nicotine, picotent la gorge en passant. Chez certains vapoteurs, cela peut provoquer une sensation d’irritation et une toux. En fait, ni le PG ni la nicotine ne sont irritants. ils activent simplement l’irritation déjà existante, mais ne prolonge pas sa guérison.
Par ailleurs les eliquides forment leur vapeur en piégeant l’eau contenue dans l’air, et une petite partie de l’eau dans la gorge et la bouche. Il est donc normal d’avoir plus soif quand on vapote. Il suffit de boire un peu plus, et c’est bon pour la santé.

Le sentiment d’oppression

Le sentiment d’oppression (sans crise) que peut ressentir un asthmatique en commençant à vapoter, peut-être dû à deux facteurs.
D’abord, les cigarettes contiennent encore d’autres additifs, des vasodilatateurs légers. Les eliquides n’en contiennent pas. En arrêtant de fumer, il est donc possible de ressentir une légère oppression, à cause du la disparition des vasodilatateurs de la fumée.
Ce ressenti peut aussi être renforcé par un effet psychosomatique. Les asthmatiques sont en effet particulièrement attentifs à leur respiration, pour guetter les premiers signes d’une crise. En commençant à vapoter, il est tout à fait logique d’être un peu tendu, voire inquiet. Or, le stress est un déclencheur de crise. L’auteur de cet article, lui-même ancien asthmatique, connaît bien ce mécanisme qui s’auto-entretient : on stresse de stresser, donc on stresse, et on se sent oppressé.

Pourtant non, les deux études citées ont bien montré que le vapotage ne déclenchait pas de crise. Mais l’inconfort ressenti lors de l’arrêt du tabac peut le faire. Il “suffit” de tenir le coup une ou deux semaines, le temps que vos bronches se réparent, pour ne plus ressentir de gêne.

 

Asthme et cigarette électronique : que du bon

Quand on est asthmatique, s’arrêter de fumer est doublement une bonne idée. D’abord, comme tous les fumeurs, pour éliminer les risques liés à l’inhalation de fumée. Ensuite pour ne pas aggraver son asthme à court et à long terme.
La cigarette électronique est un des moyens qui aident les fumeurs à s’arrêter, bien plus efficace que les substituts habituels. Il est même possible de s’arrêter avec plaisir, grâce aux saveurs des eliquides. 

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a aucune contre-indication de la cigarette électronique pour les asthmatiques, alors foncez !

 

Sources : Etude de l’Université de Catane, Etude de l’université de Cagliari

 

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fermer la fenêtre

Quelle quantité de nicotine souhaitez-vous atteindre?

Calculateur

Suggestions

BOOSTERS

Boosters de Nicotine

Booster YouBoost 50/50

1,10
24 avis

Bouteilles vides

Rupture de stock

Flacons Vides

Flacon Gradué 120ml

2,00
3 avis
TROUVEZ TOUS NOS CALCULATEURS Youvape a concocté des calculatrices pour vous simplifier la vie!
Fermer la fenêtre

Vous voulez aromatiser votre base ?

calculateur

Vous en aurez besoin

DES FLACONS VIDES

DES ARÔMES

Concentrés 10ml

Concentré Tribeca

6,90
3 avis
RETROUVEZ TOUS NOS CALCULATEURS Youvape vous a concocté des calculateurs pour vous simplifier la vie !
Fermer la fenêtre

Je veux diluer tout mon arôme

calculateur

Vous en aurez besoin

DE LA BASE

Bases avec Nicotine

Base 6mg 50/50 200ml

12,90
2 avis

DES BOOSTERS

Boosters de Nicotine

Booster YouBoost 50/50

1,10
24 avis

RETROUVEZ TOUS NOS CALCULATEUR
Youvape vous a concocté des calculateurs pour vous simplifier la vie !