Ouvrir le menu mobile YouVape

Du 22 au 29/02 • Jusqu’à -20% sur tout le site !

Blog YouVape

Rubriques

27

févr

Les fuites de eliquides sont souvent évitables
Tout savoir sur la cigarette électronique

Fuite de eliquide et cigarette électronique – Les solutions

Découvrir sa cigarette électronique baignant dans une flaque de eliquide au réveil, c’est assez désagréable, comme d’avoir une pellicule de liquide en permanence sur sa box, ou d’en avoir plein les doigts.

Les fuites de eliquide, c’est la plaie, comment les éliminer ?

 

Les fuites, c’est normal !

Les clearomiseurs actuels sont très fiables, et peu sujets aux fuites de e-liquide. Pourtant, par construction, tous les atomiseurs ont vocation à fuir.
En effet, un atomiseur de cigarette électronique, c’est, en gros, un réservoir de liquide dans lequel on fait un trou, pour y mettre une résistance et faire passer de l’air. Ça ne peut pas bien se passer. Il est tout à fait logique que le eliquide coule par le conduit d’air.

Arriver à concevoir un clearomiseur qui ne fuit pas immédiatement est un petit miracle d’ingénierie. Les concepteurs ont d’ailleurs pris des années pour y arriver : jusqu’en 2015 environ, tous les atomiseurs fuyaient tout le temps. À cette époque, le budget “essuie tout” des vapoteurs était considérable.

Pour faire les atomiseurs actuels, les ingénieurs ont travaillé sur deux points : le réservoir, pour qu’il retienne plus le eliquide, et les mèches de coton qui sont autour des résistances, pour qu’elles freinent mieux le eliquide. Donc, les atomiseurs actuels fuient, mais ils fuient peu et très lentement. À tel point que, concrètement, ils ne fuient pas, dans une situation normale d’utilisation.

 

Comment provoquer une fuite de cigarette électronique à coup sûr ?

Il y a deux manières de provoquer une vraie fuite avec un atomiseur moderne, même neuf et en parfait état :

  1. Monter en altitude. Si vous prenez l’avion, ou que vous montez vers une station de ski avec un clearomiseur plein, vous pouvez être certain qu’une fuite apparaîtra. C’est dû au changement de pression de l’air.
    Avant de monter en altitude, videz votre réservoir.

  2. Attendre suffisamment longtemps sans l’utiliser, avec son réservoir rempli. Cela peut prendre 3 heures, 1 jour, 2 jours, mais le réservoir finira par se vider. Si vous couchez votre atomiseur sur le côté, cela ira plus vite.
    Ne rangez pas une cigarette électronique remplie trop longtemps.

 

Videz le réservoir de votre ecigarette avant de monter en altitude

Videz votre réservoir avant de prendre de l’altitude

 

7 erreurs à éviter pour éliminer les fuites de votre cigarette électronique

Si vous évitez de monter en altitude avec un réservoir plein, et que vous utilisez régulièrement votre atomiseur, il ne devrait donc pas fuir. Si le vôtre le fait, ce n’est pas normal, c’est qu’il y a un souci, et il faut le trouver :

  • Il peut arriver que le matériel soit défectueux. C’est assez rare, mais s’il fuit dès sa mise en route, et que les causes listées dans la suite cet article sont écartées, il faudra faire jouer la garantie du matériel. 
  • La plupart du temps, les causes des fuites viennent de nous : une mauvaise manipulation, un défaut d’entretien, et un jour, la fuite survient.
    Prenons donc le temps d’identifier et de corriger les 6 erreurs que nous pouvons faire.

 

1. Votre eliquide est-il adapté ?

La fluidité d’un eliquide dépend de son ratio de PG, Propylène Glycol, et de VG, Glycérine Végétale.

  • Le PG est fluide, sa fonction est de bien transmettre les arômes et la nicotine, et il picote un peu, ce qui apporte du hit.
  • La VG et plus visqueuse, sa fonction est de produire  plus de vapeur, et d’adoucir les eliquides.

Un eliquide de ratio  80/20 (80% de PG et de 20% de VG) est donc assez fluide, alors qu’un ratio inverse de 20/80 donne un eliquide beaucoup plus visqueux. On ne peut pas utiliser les deux dans tous les atomiseurs :

  • Dans un atomiseur conçu pour l’inhalation indirecte, les résistances sont petites et ont besoin d’un eliquide fluide, d’un ratio de 80/20 ou 70/30, et au maximum de 50/50.
    Si on met un eiquide plus visqueux, l’atomiseur ne va pas fuir. Au contraire, le eliquide risque de ne pas rentrer assez vite dans la résistance, et de provoquer un dry hit (une bouffée sans eliquide, ou le coton se carbonise).
  • Par contre, dans un atomiseur conçu pour l’inhalation directe, les résistances sont grosses et fabriquées pour bien fonctionner avec des eliquides visqueux, d’un ratio de 30/70 par exemple, en tout cas supérieur à 50/50.
    Si on met un eliquide plus fluide, il va rentrer trop vite dans le coton de la résistance, et passer au travers, c’est la fuite assurée.

Assurez-vous de disposer de eliquides au bon ratio, en fonction du type de votre atomiseur.

Dans le même ordre d’idée, vous avez remarqué que, quand il fait chaud, votre eliquide est plus fluide. C’est normal, et plus il est chaud, plus il est fluide. En été, si vous laissez votre cigarette électronique au soleil, vous pouvez ainsi déclencher une fuite. Par ailleurs, laisser sa ecigarette au soleil est aussi une mauvaise idée pour l’électronique et l’accu ou la batterie, qui chauffent trop. Un accu ne doit pas être utilisé au-dessus de 80°. Gardez vos cigarettes électroniques à l’ombre !

Pour aller plus loin  Quelle proportion de PG/VG choisir ?

 

Vérifiez l'état de votre résistance et de votre coton

Résistance en cour d’utilisation et en bon état : pas de fuite

 

2. Votre résistance est-elle encore en bon état ?

Une fuite de eliquide, quel que soit le type d’atomiseur, est un des signes qui permettent de voir qu’une résistance arrive en fin de parcours.

Une résistance est en effet composée d’une petite bobine de fil ou d’un tube de mesh résistif, entouré par du coton, qui retient le liquide et le maintient contre le résistif. À force de chauffer, le coton perd sa capacité à contenir du eliquide et commence à en laisser passer. C’est la fuite, légère au début, puis de plus en plus franche.

Pour le vérifier, démontez votre résistance et examinez-la. Regardez l’état du coton et de la bobine à l’intérieur. S’ils sont encrassés, noircis, il est temps de changer la résistance. La vape n’en sera que bien meilleure, et vous n’aurez pas de fuite.

Dans le même sens, si vous avez eu un dry hit, le coton a été plus ou moins brûlé. La vape n’est plus agréable, et la résistance va fuir assez vite. Mieux vaut la changer tout de suite.

Pour aller plus loin  Combien de temps dure une résistance de cigarette électronique ?

 

3. Votre clearomiseur est-il bien monté ?

À force d’utiliser un clearomiseur, il arrive qu’on le remonte de travers. En cas de fuite, c’est à vérifier : 

  • Démontez la résistance et vérifiez qu’elle n’est pas de travers, ou à moitié vissée. Vérifiez aussi que ses joints sont bien en place, en la comparant à un exemplaire neuf par exemple.
  • Si vous venez de remplir le réservoir, vérifiez que le top cap est bien revissé, et que ses joints sont en place.
  • Vérifiez aussi que le réservoir en pyrex est bien droit, et que les joints sur lesquels il s’appuie sont bien placés, en haut et en bas.

 

Remplissage du réservoir avec une fiole de 10ml

Remplissage du réservoir

 

4. Comment remplissez-vous le réservoir ?

Si la fuite apparaît juste après avoir rempli le réservoir et qu’elle diminue ensuite, c’est de ce côté qu’il faut chercher.

  • Remplissez le réservoir calmement, mais rapidement
    Quand on retire le top cap pour remplir le réservoir, le eliquide peut couler au travers de la résistance. En effet, tant que le réservoir est ouvert, la pression atmosphérique pousse le eliquide vers le bas. Il faut donc faire deux choses : fermer l’airflow, et remplir le réservoir le plus vite possible. On ouvre, on remplit, on referme. Si vous tardez à refermer le réservoir, il est normal qu’il fuit.
  • Retournez l’atomiseur
    Certains atomiseurs ont une coquetterie. Quand on revisse le top cap après avoir rempli leur réservoir, il pousse de l’air dans le réservoir. La pression augmente, et génère une fuite. Il y a une astuce pour l’éviter.
    Au moment de refermer, ne vissez pas le top cap jusqu’au bout. Repérez le moment ou le joint arrive en contact et arrêtez. Retournez l’atomiseur à l’envers, attendez que l’air remonte vers le bas du réservoir. À ce moment finissez de visser le top cap : même si la pression monte, c’est de l’air qui traversera le coton, pas du eliquide.

 

Entretenir son clearomiseur et ses joints

Un joint en bon état : bien rond et sans éraflure

 

5. Comment entretenez-vous votre clearomiseur ?

Vous avez remarqué que votre clearomiseur a été livré avec quelques pièces de rechange, en général un réservoir en pyrex, en cas de casse, et un lot de joints en silicone.

Avec le temps, les joints peuvent en effet vieillir ou s’abîmer et ne plus faire leur office, ce qui génère des fuites progressives. Un choc peut aussi avoir fêlé ou ébréché le réservoir en pyrex. Autant de choses qu’il faut vérifier de temps en temps, en démontant complètement l’atomiseur.

Par ailleurs, un atomiseur se nettoie régulièrement pour rester sain et en bon état, profitez-en pour faire une vérification complète : 

  • À l’extérieur : nettoyez régulièrement le corps du clearomiseur, le pin de contact avec la batterie. Nettoyez le drip tip plusieurs fois par jour. Ça ne joue pas sur les fuites, mais il est important de le faire, pour l’hygiène et la qualité de la connexion électrique.
  • À l’intérieur : à l’occasion d’un changement de résistance, profitez-en pour rincer le réservoir, vérifier les joints et nettoyer la cheminée. Une fois sur deux, démontez entièrement le clearomiseur, nettoyez toutes les pièces et vérifiez leur état. Changez les joints qui vous paraissent fatigués.

 

Les fuites de eliquides sont souvent évitables

Les risques de fuite augmentent si vous posez votre ecigarette à plat

 

6. Comment stockez-vous et transportez-vous votre clearomiseur ?

Nous l’avons évoqué au début de cet article : quand vous ne vous servez pas de votre atomiseur pendant un moment, cela favorise l’apparition de fuites. Il y a quelques astuces à connaître pour les éviter : 

  • Entreposez le debout :
    Un atomiseur est conçu pour être vertical. Si vous entreposez votre cigarette électronique couchée, cela favorise les fuites.
  • Fermez son airflow :
    Quand vous posez votre kit pour la nuit, ou que vous le rangez dans un sac, tournez la bague d’airflow de manière à le fermer. C’est encore une affaire de pression, comme pour le remplissage. En fermant l’airflow, vous limitez les envies de fuite du eliquide.
  • Ne le secouez pas : 
    Les atomiseurs n’aiment généralement pas être malmenés. Il arrive régulièrement qu’un atomiseur qui ne fuit jamais, se mette à le faire après avoir été secoué un moment : on ne joue pas au foot avec son kit dans la poche !
  • Éteignez votre batterie : 
    Si vous rangez votre kit dans une poche ou un sac, il est possible qu’un objet pousse sur le switch et mette la vape en route sans que vous ne le remarquiez. Cela fait vieillir le coton et chauffer le eliquide. Il devient alors plus fluide, une fuite peut apparaître. Mieux vaut donc toujours éteindre votre batterie.

 

Fermez l'airflow pour remplir votre réservoir et entreposer votre ecigarette

Airflow fermé, pour remplir le réservoir ou laisser l’atomiseur au repos.

 

7. Comment vapotez-vous ?

Il existe une dernière cause de fuite, qui n’est pas vraiment une fuite, c’est la condensation.
Pour vapoter, vous aspirez de l’air, qui se charge en vapeur, et ça se passe bien. Mais au moment ou vous arrêtez votre bouffée, vous pouvez parfois remarquer qu’un peu de vapeur, se forme au niveau des entrées d’air de votre clearomiseur. Il peut se passer la même chose au niveau de la cartouche de vote pod ou de votre cigarette électronique AIO, mais dans ce cas, vous ne le voyez pas, puisque c’est à l’intérieur.

Mais vous voyez le résultat : des gouttes de e-liquide se forment à la jonction de votre clearomiseur et de votre box, ou dans le compartiment de la cartouche de votre pod, ou de votre AIO. C’est de la condensation : de la vapeur est sortie par l’arrivée d’air et, petit à petit, la vapeur s’est condensée pour redevenir du liquide.

 

Comment éviter cette condensation ?
En ne soufflant pas dans votre cigarette électronique !

 

En effet, en soufflant dans votre atomiseur, vous créez de la vapeur, mais celle-ci sort par les entrées d’air, et se condense en partie sur la partie froide de votre cigarette électronique : la batterie, ou le compartiment interne de votre pod.

Évitez donc de souffler dans votre e-cigarette avant d’aspirer une bouffée.
Mais, direz-vous, vous ne soufflez pas ! En effet, du moins pas volontairement, mais il arrive qu’en début ou en fin de bouffée, vous fassiez deux choses qui provoquent la sortie de vapeur par les entrées d’air, donc de la condensation : 

  • Souffler un petit peu avant d’aspirer, ou à la fin de la bouffée
  • Et surtout, laisser le switch enclenché après avoir fini d’aspirer (même très peu de temps)

Du coup, votre clearomiseur ou votre pod continue à produire de la vapeur alors que vous n’aspirez plus, et il faut bien qu’elle sorte. Elle crée alors un peu de condensation, qui s’accumule.

 

Astuce : prenez l’habitude de couper le contact un peu avant de cesser votre aspiration, et vous n’aurez (presque) plus de condensation.

 

En résumé

Le matériel de vape actuel atteint des degrés de fiabilité impressionnants, notamment pour ce qui concerne les fuites. Pourtant, par construction, un clearomiseur est un réservoir percé, donc fuyant. Il y a donc quelques éléments à connaître pour préserver votre cigarette électronique des fuites, avec un peu d’attention et un petit d’entretien régulier.

 

jib | Chroniqueur

Vapoteur depuis 2014, Jib est notre chroniqueur. Il anime notre blog pour développer votre expérience du vapotage. Il vous informe sur les eliquides, les cigarettes électroniques et l'actualité de la vape.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les derniers articles

Aspire vient d'y arriver, de la plus belle des manières : la petite CE Nexi One est aussi énergique qu'un pod moderne Test de la Nexi One de Aspire – Coup de génie ou gadget ?
nicotine c10h14n2 Nicotine : quel est le bon taux pour commencer ?
Toujours associé à la box Warhammer, et sous ses airs d'atomiseur traditionnel de 22mm, le Precisio GT fait preuve d'une efficacité redoutable en tirage aérien modéré Test du Precisio GT de BD Vape : Pourquoi est-il si bon ?
Le CBD, qui est un cannabinoïde sans effet psychotrope, a ouvert la voie pour de nouveaux usages légaux du cannabis Cannabis Hydrogéné : intérêts, risques et législation des cannabinoïdes de synthèse
Le VMAC est une nouvelle alternative au cannabis et au cbd Plus fort que le CBD, le VMAC

jib | Chroniqueur sur Taat, des cigarettes sans nicotine ni tabac. Bonne idée, ou pas ? 19 février 2024

Bonjour Iggy Votre question est logique : toutes les cigarettes sont cancérigènes, pourquoi n'interdire que celles qui ne contiennent pas du tabac ? ...

Iggy sur Taat, des cigarettes sans nicotine ni tabac. Bonne idée, ou pas ? 16 février 2024

Bonjour, vous nous apprenez que les cigarettes sans nicotine sont interdites à la vente dans toute l'union européenne parce qu'elles sont cancérigènes...

jib | Chroniqueur sur Combien de eliquide consomme une e-cigarette ? 22 septembre 2023

Bonjour estilo83x Merci pour ton témoignage, qui représente bien en effet un phénomène curieux dans la vape : personne ne vapote de la même manière. ...

jib | Chroniqueur sur Le Végétol, qu'est-ce que c'est ? 22 septembre 2023

Bonjour estilo83x Heureux de t'avoir fait découvrir le Végétol :-)

jib | Chroniqueur sur Le Végétol, qu'est-ce que c'est ? 22 septembre 2023

Bonjour John Désolé, j'avais raté ta question ! Oui, c'est assez normal : le PG, comme le végétol, fait peu de vapeur visible. C'est une des raisons...