10% de réduction sur tout le site avec le code TEAMYOUVAPE (valable 1 fois, hors promo et non cumulable)

Comment éliminer les dernières cigarettes qui résistent ?

Quand on arrête de fumer, certaines cigarettes sont plus difficiles à éliminer que d’autres, celles du café du matin par exemple. On voudrait s’en passer, mais elles résistent. Enfin, ce ne sont pas elles qui résistent, c’est nous, à l’insu de notre plein gré. 
Comment faire pour s’en débarrasser ? Cette question va nous amener à nous intéresser à Bob, notre cerveau. Il est très malin, mais aussi très “con” sur certains sujets.

 

Pourquoi résistent-elles ?

Il y a plusieurs raisons, liées au fonctionnement de notre cerveau devenu addict à la nicotine. Avec la vape, nous tentons de lui dire “regarde, ça va aller, tu as ta nicotine”. Le plus souvent, ça marche.
Mais pas tout le temps. Parfois, il veut une clope et rien d’autre.

C’est que la cigarette de tabac est diablement efficace pour lui délivrer sa part de nicotine, plus que la vape.
En tant que fumeurs, ou anciens fumeurs, nous connaissons bien cette efficacité. Prenons une situation dans laquelle nous n’avons pas fumé depuis quelques heures Nous ressentons un manque puissant. Avec une cigarette, en a peine 3 ou 4 bouffées, c’est réglé. Bob, notre cerveau, est calmé. Avec la vape, il faut plus de temps (cela dépend bien sûr du matériel et du taux de nicotine, nous allons y revenir justement).
Bob, le sait bien : quand il ressent un manque, il est certain que seule une clope peut le satisfaire.
C’est en grande partie pourquoi, à certains moments, le matin, après un stress, ou simplement avec un café après un repas, Bob ne fait pas du tout confiance à la vape. Il veut une cigarette. Il devient parfois hystérique et il est difficile de lui résister.

À noter : nous ne sommes ni addictologues ni psychiatres. Si notre mise en scène de Bob est inspirée de connaissances scientifiques, elle est aussi simplifiée pour aller à l’essentiel et rester ludique. Pour en savoir plus sur le cerveau dans le cadre d’une dépendance, vous pouvez lire ce document, plus complet,  de la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau.

 

Notre cerveau fonctionne à 90% de manière autonome, sans que notre conscience ou notre volonté ne soit sollicité

 

Qui est Bob, notre (“con” de) cerveau (si malin) ?

On entend souvent dire qu’arrêter de fumer, c’est une question de volonté. Oui, certes, la volonté rentre en compte, mais pas seulement, loin de là. 

Il faut savoir que Bob fonctionne à 90% tout seul, sans que notre conscience, notre raison ou notre volonté n’aient rien à dire
Par ailleurs, Bob a un gros problème avec le plaisir : il aime ça, et il déteste quand ça s’arrête. Entre notre volonté rationnelle et son plaisir, la question est vite répondue.

Bob a ses habitudes de plaisir, et même quand il sait qu’elles sont dangereuses, il n’utilise pas sa grande intelligence pour changer. Il l’utilise pour oublier les dangers, trouver un tas de raisons pour continuer, ou remettre au lendemain. En tant que fumeurs, nous connaissons bien cet aspect de Bob. Il est très fort.

Avec la cigarette électronique, il y a moyen de faire changer Bob. L’apport en nicotine et le geste familier d’inhalation permettent de lui démontrer en pratique que la vape lui apporte ce plaisir qu’il recherche, et qu’il peut lui faire confiance. Souvent, ça marche, c’est bien ce qui fait le succès de la vape.
Mais il existe des situations dans lesquelles Bop craque. À ce moment, la volonté n’a plus de place. Pour changer, il a besoin d’une rééducation complète, qui prend du temps. 

Dans un article de Santé Magazine, le Pr Lejoyeux,  professeur de psychiatrie et d’addictologie, explique :
“Au niveau physiologique, la nicotine est la drogue la plus puissante qui soit. Si vous commencez à fumer régulièrement pendant une semaine, vous devenez physiquement dépendant. Après, vous ne pourrez plus arrêter sans aide. Plus c’est ancien, plus c’est difficile. Pour commencer, vous allez passer une journée sans fumer. Pas d’appel à la volonté du style “Demain j’arrête”. C’est la meilleure façon de vous culpabiliser et de vous mettre dans l’attente du grand soir. On va utiliser de petites stratégies, de petites modifications et utiliser des aides médicamenteuses (nicotine, ndlr). Ensuite, vous arrêterez plus aisément les substituts nicotiniques que la cigarette”.

C’est ce que nous allons tenter dans cet article.

 

Le cerveau a besoin de temps pour se libérer de l'efficacité de la cigarette fumée  et éliminer les dernières cigarettes

 

1. Utilisez le bon dosage de nicotine pour vous

C’est la première chose à faire. Beaucoup de vapoteurs, au début, voudraient en même temps arrêter de fumer ET diminuer vite sa dépendance à la nicotine. C’est compréhensible bien sûr, mais ce n’est pas une idée réaliste. Elle augmente les chances que Bob devienne hystérique et incontrôlable.

La stratégie de la vape, c’est justement de ne pas tout faire en même temps :

  • D’abord on manipule Bob, en lui donnant la nicotine à laquelle il est habitué, pour lui faire oublier la cigarette.
  • Ce n’est que lorsqu’il aura pris confiance, et qu’il ne réclamera plus de cigarettes, que nous pourrons baisser le taux de nicotine progressivement.

Si vous utilisez un taux de nicotine inférieur à ses habitudes pour commencer le vapotage, cela peut bien se passer, pendant un moment. Il ne réagit pas. Mais au bout de quelques heures, parfois quelques jours, voire quelques semaines, il va soudain se mettre à hurler « je veux une clope ».
Souvent, c’est dans une situation précise, particulièrement liée à ses habitudes de consommation. Typiquement le café, une soirée entre amis, un stress…
Et là, c’est dur. Bob pique sa crise, utilise toutes ses ressources pour arriver à ses fins, il est diabolique. Vous l’avez déjà entendu dire : “Allez, juste une ! Ça va changer quoi ? Après j’arrête”.
Volonté ou pas, il est vraiment difficile de lui résister dans ces moments-là.

Dit autrement, ne diminuez pas votre taux de nicotine tant que Bob a encore des crises d’envie de cigarettes.

Si Bob a des crises régulièrement, c’est peut-être aussi que le taux de nicotine que vous avez choisi est insuffisant. Envisagez un taux de nicotine supérieur pour mieux le tenir. 

Pour aller plus loin  Nicotine : quel est le bon taux pour commencer ?
Pour aller plus loin  Je ne veux pas trop de nicotine, quel taux choisir ?

 

2. Vapotez avant de ressentir le manque

Le bon taux de nicotine pour Bob, c’est une première étape, mais il se méfie toujours : il sait bien que notre vapoteuse n’est pas une clope, et il sent que la diffusion de la nicotine est plus lente.
Il n’a pas encore vraiment confiance, et quand il est en manque, il risque de passer en mode hystérique.

Pour ne pas le laisser en arriver là, il est utile de vapoter plus tôt, avant de ressentir un manque. Ça paraît bête, mais ça marche bien : tant que Bob ne ressent pas de manque trop fort, il reste assez calme.

Au début, c’est donc une bonne idée de vaper un peu tout le temps, pour bluffer Bob et ne pas le laisser penser à la cigarette.
Si les gens vous disent « tu vapes encore plus que tu ne fumais », laissez-les dire. C’est pas faux, mais vous savez pourquoi vous le faites, et vous savez que plus tard, il sera possible de diminuer, et de gagner la partie.

 

3. Bob menace de craquer : vapotez !

Parfois, vous n’avez pas pu vapoter pendant un moment, et Bob commence à devenir hystérique. Vous êtes à deux doigts d’allumer une clope, d’en emprunter une à un passant, de voler un mégot… Bob est en train de craquer.

Dans ce cas, tentez le coup, vapotez, avec conviction, jusqu’à ce que le besoin passe. Parfois ça marche, parfois non.
Si votre vapoteuse possède un réglage de puissance, c’est le moment de la monter un peu, pour prendre plus de nicotine.
Certains vapoteurs utilisent une astuce : ils s’équipent d’une deuxième vapoteuse, un pod tout simple par exemple, avec un eliquide plus fortement dosé en nicotine, qu’ils n’utilisent que dans ce cas. C’est malin.

Soyons clairs, parfois, Bob gagne. Souvent même, au début
C’est pas grave, on a essayé. Progressivement, on sentira le besoin arriver plus tôt, et on gagnera de plus en plus de parties.
Notre cerveau commencera à admettre que oui, ça marche pas mal cette e-cigarette, et on y arrivera. On aura calmé Bob, alors qu’il était sur le point de craquer, et ce sera une belle victoire à savourer.

 

Eliminer les dernières cigarettes qui résistent

 

4. Oubliez de fumer

C’est une stratégie classique de l’arrêt du tabac, avec ou sans la vape. Il s’agit de vous mettre dans une situation où vous êtes concentré sur quelque chose, et dans laquelle vous ne pouvez pas fumer.
L’idée, c’est de sortir Bob de ses automatismes “une pause, et hop, une clope”, “un coup de fil, et hop, une clope”… pour les remplacer par “une pause, et hop, je vape”.

La vape offre ici un avantage : vous pouvez trouver un endroit où il n’est pas possible de fumer, mais où il est possible de vapoter : votre bureau, votre salon, un bistrot (à l’intérieur, pas en terrasse bien sûr). Bob accepte mieux de ne pas fumer dans cette situation, ou il sait déjà qu’on ne fume pas. Par contre, si vous en aviez l’habitude au travail, évitez de sortir avec les fumeurs pour la pause. C’est sympa pour discuter, mais c’est parfois un peu trop tentant, au début.

Encore une fois, dans ces situations, il s’agit de vapoter avec détermination, jusqu’à ce que votre cerveau soit calmé. Petit à petit, Bob prend confiance, et vous êtes en train de gagner la partie. Un jour Bob vous demandera de la vapeur, et ce sera le grand moment !

 

En résumé

Éliminer les dernières cigarettes résistantes est une bataille avec Bob, pour qu’il fasse progressivement confiance à la vape.
Il est important de comprendre que la nicotine est votre meilleure alliée dans cette rééducation : utilisez un taux suffisant pour que votre cerveau ne devienne pas trop insistant. Vapotez autant que de besoin, jusqu’à ce qu’il rende les armes, qu’il admette enfin que oui, la vape est aussi efficace que la cigarette.

À partir de là, oui, vous pourrez commencer à diminuer votre taux de nicotine, lentement, avec précaution pour que Bob ne rechute pas.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fermer la fenêtre

Quelle quantité de nicotine souhaitez-vous atteindre?

Calculateur

Suggestions

BOOSTERS

Boosters de Nicotine

Booster YouBoost 50/50

1,10
24 avis

Bouteilles vides

Rupture de stock

Flacons Vides

Flacon Gradué 120ml

2,00
3 avis
TROUVEZ TOUS NOS CALCULATEURS Youvape a concocté des calculatrices pour vous simplifier la vie!
Fermer la fenêtre

Vous voulez aromatiser votre base ?

calculateur

Vous en aurez besoin

DES FLACONS VIDES

DES ARÔMES

Concentrés 10ml

Concentré Tribeca

6,90
3 avis
RETROUVEZ TOUS NOS CALCULATEURS Youvape vous a concocté des calculateurs pour vous simplifier la vie !
Fermer la fenêtre

Je veux diluer tout mon arôme

calculateur

Vous en aurez besoin

DE LA BASE

Bases sans Nicotine

Base 0mg 100VG 1L

12,50
5 avis

DES BOOSTERS

Boosters de Nicotine

Booster YouBoost 50/50

1,10
24 avis

RETROUVEZ TOUS NOS CALCULATEUR
Youvape vous a concocté des calculateurs pour vous simplifier la vie !