Le Ripley Rdta promet une vapeur chaude, proche de celle d'un dripper (top coil oblige), et des saveurs de grande qualité en Mtl ou Rdl. Son système d'airflow, inspiré du Bishop Rta, premier atomiseur issu de la collaboration entre Ambition Mods et The Vaping Gentlemen Club, est prometteur, comme son système d'alimentation. Sur le papier, l'atomiseur est donc intéressant, reste à savoir s'il tient ses promesses.

Test du Ripley Rdta de Ambition Mods et Vaping Gentlemen

Le Ripley Rdta nous promet une vapeur chaude, proche de celle d’un dripper (top coil oblige), et des saveurs de grande qualité en Mtl ou Rdl. Son système d’airflow, inspiré du Bishop Rta, premier atomiseur issu de la collaboration entre Ambition Mods et The Vaping Gentlemen Club, est prometteur, comme son système d’alimentation. Sur le papier, l’atomiseur est donc intéressant, et dans la réalité, il le reste !

 

Néo-rétro

Le Vaping Gentlemen Club et Ambition Mod ont déjà fabriqué ensemble le Bishop Rta. Plébiscité pour son système d'airflow par inserts pratique et ingénieux, il offre surtout des saveurs remarquables en tirage MTL ou DL restreint.  Avec le Ripley Rdta, les deux associés transcendent leur atomiseur :

Au premier regard, le Ripley Rdta impressionne par ses ailettes sculptées en forme de barillet. On se prend immédiatement à envisager des associations avec nos plus beaux mods, mécaniques ou électroniques.
Côté design, cet ato a du caractère. Côté vape il promet :

  • Un montage plus simple que le Bishop
  • Une vapeur plus chaude et plus directe, grâce au top coil. Donc des saveurs plus soutenues. 
  • Un airflow Mtl ou Rdl, avec des inserts pratiques, qui donnent de l’intensité à la vapeur, en conduisant l’air au plus près du coil.

 

Ripley Rdta : dripper et tank

Le cap se retire comme sur un dripper, en tirant dessus, pour découvrir les deux éléments qui constituent le Ripley Rdta :

  • Le réservoir à gauche (3ml), surmonté par le plateau de montage
  • Le top cap à droite, qui accueille la chambre d’atomisation et le système d’inserts d’airflow

 

Entretien facile

Le pyrex se retire facilement, il suffit de le faire glisser. Pour l’entretien courant, il n’y a pas besoin de plus.

 

Le démontage complet du réservoir n’est pas plus difficile : dévissez le pin et chaque pièce peut être nettoyée en profondeur.

 

Comprendre le Ripley Rdta

Très simple à monter, le Ripley Rdta bénéficie toutefois d’une conception avancée, qu’il est interessant de détailler. Ce sont de nombreux petits détails qui concourent en effet à son bon fonctionnement : airflow, remplissage, montage et alimentation en eliquide, participent à sa réussite ensemble.

Des inserts pour un flux d’air au plus près du coil

Le cap se retire comme celui d'un dripper. Il offre une chambre d'atomisation en dôme, de petite dimension. Les deux petits tubes sont les arrivées d'air sur le coil. En tant qu'amateurs de vape serrée, MTL ou RDL, vous connaissez l'importance d'une arrivée d'air proche du coil. C'est cette configuration qui donne toute l'intensité que vous attendez de cette manière de vapoter. L'important n'est pas tant le volume de vapeur, que sa densité et son dynamisme.

Les deux petits tubes, à l’intérieur du cap, à gauche, sont les arrivées d’air. Ils apportent l’air directement sur le coil et, en tant qu’amateurs de vape serrée, MTL ou RDL, nous connaissons l’importance de cette caractéristique. Elle donne de l’intensité à la vapeur, et favorise l’expression de toutes les saveurs.

Les inserts d'airflow forment en effet l'un des atouts majeurs du Ripley Rdta : Ils apportent l'air au plus près du coil, pour exprimer au mieux les saveurs et le hit. Ils se changent facilement, sans avoir à démonter le coil

Les deux tubes d’airflow sont en fait des inserts, que vous pouvez changer facilement, sans avoir à démonter le coil. Il suffit en effet de les repousser par l’intérieur, pour les retirer de l’extérieur. Ambition Mods fournit 4 paires d’inserts, pour des tirages plus ou moins serrés selon leur diamètre interne : 

  • 0.8 mm (pré-montés) : tirage très serré
  • 1 mm : tirage serré
  • 1.6 mm : tirage intermédiaire entre Mtl et Rdl
  • 1.8 mm : : tirage Rdl assez ouvert

Enfin, il y a aussi un insert plein. En le plaçant d’un côté, il vous permet de resserrer encore l’airflow en n’utilisant qu’une arrivée d’air.

 

Sur le Ripley il n'y a pas de bague de réglage de l'airflow. Ce sont des inserts qui permettent de régler le flux d'air, de manière plus précise et efficace.

Le Ripley Rdta permet ainsi à chacun de trouver son tirage idéal, sur 8 niveaux, et les inserts tiennent bien en place. Il n’y a pas de risque de les perdre.

 

Le plateau simple coil du Ripley Rdta : montage facile

Le montage du coil et de la mèche de coton est remarquablement simple. Il vous suffit de placer votre gabarit, avec le coil, pour le fixer. Les deux posts sont équipés d'un ergot, qui empêche les pattes de s'échapper. La mèche de coton, elle, se place de manière encore plus évidente. Il suffit de couper le coton à la fin de la rigole qui l'accueille. Vous n'avez pas à la plier. C'est la capillarité qui les alimente en eliquide, depuis le réservoir.

Le montage du coil est très classique, d’autant plus simple qu’il y a une belle rigole pour poser son gabarit.
Pour la mèche de coton, c’est encore plus simple, puisqu’il n’y a même pas à la plier dans son emplacement : elle se pose simplement sur les arrivées de eliquides.

Pour alimenter les mèches par capillarité, le Ripley Rdta utilise le principe des pailles, et vous offre deux possibilités : 

Pour faire remonter le eliquide du réservoir, par capillarité, le Ripley Rdta utilise le principe des pailles, avec deux possibilités : 

  • Deux pailles en acier, qu’il suffit d’insérer dans les orifices, sous le coton. Leur capillarité est étudiée pour offrir la juste alimentation en Mtl. Ambition Mods nomme ce système Xylema, en référence au grec “xylem”, qui désigne la peau des racines qui, justement, tirent l’eau du sol par capillarité.
  • Deux pailles de mesh roulé (en SS316), qui offrent une capillarité plus importante pour vapoter en Rdl. En fait, Ambition Mods fournit 4 feuilles de mesh. Deux grandes, comme sur la photo, pour faire des pailles presque pleines, et deux plus petites.

Enfin, vous aurez remarqué que le plateau du Ripley Rdta comporte deux évidements et un orifice bouché par un pin en acier.

  • Les deux évidements en forme de coupelle servent à recueillir la condensation, pour qu’elle ne coule pas du plateau quand vous ouvrez le top cap.
  • Le pin sert de bouchon pour l’orifice de remplissage, et de repère pour que le cap soit toujours bien orienté et ne tourne pas sur le réservoir.

 

 

Le montage du Ripley Rdta

Le coil

Nous avons fait un coil en Ni80 de gauge 26 (0.40mm) en 5 spires de 2.5mm de diamètre, pour une valeur de 0.55ohm. Cela permet de tester à la fois des tirages Rdl et Mtl. Il est par ailleurs tout à fait possible de réaliser un coil de 3mm, ou avec plus de spires, il y a largement la place. Il faut juste faire attention à ce que les spires ne touchent pas les rigoles d’arrivée de eliquide.

 

L’amorçage des pailles

Avant d’aller plus loin, si vous utilisez les pailles en acier, pour la première fois, il faut les amorcer. En effet, pour que la capillarité fonctionne, il faut qu’elles soient remplies de eliquide, sans bulle d’air. Contrairement à ce que montre la photo, il vaut mieux faire cette opération avec le réservoir presque plein. Ainsi, quand vous remplissez les pailles, vous voyez les bulles d’air sortir en dessous et, quand il n’y en a plus, c’est qu’elles sont pleines.

Les pailles en mesh, elles, n’ont pas particulièrement besoin d’être amorcées.

Pour utiliser les pailles en mesh, il vous suffit de les rouler, puis de les placer. Les feuilles de mesh ont pile la bonne dimension pour qu’elles dépassent légèrement, comme le préconisent les constructeurs.

 

Le montage du coton

Plus simple, y a pas. On passe le coton dans le coil, on coupe et c’est fini.

Il faut juste prendre soin de ne pas tasser le coton, et de s’assurer qu’il est bien plaqué sur les pailles.

Nous sommes alors prêts à vapoter, et à tester les différents inserts.

 

Vapotons joyeusement

Pour le test, nous avons utilisé la box ZQ Essent Se. Ils se marient bien ensemble, et la box fait bien son travail.

Les tirages du Ripley Rdta

Nous avons commencé le test en Rdl, avec les inserts de 1.8mm, et nous avons été surpris : le tirage est plus ouvert que ce que cette ouverture laisse supposer. Sans être très aérien, il laisse passer par mal d’air, avec une restriction douce, très agréable. Il fait une vapeur dense et assez volumineuse, tiède autour de 25 watts, plus chaude en montant vers 30 watts Ca commence bien.

Les inserts de 1.6 mm donnent un tirage parfaitement intermédiaire : Rdl plus serré, ou Mtl très ouvert, suivant la manière dont on aspire. 

Avec les inserts de 1 et 0.8 mm, on entre dans les tirages serrés, strictement Mtl, parfaits entre 15 et 20 watts.
En ajoutant l’insert plein, pour n’avoir qu’une ouverture, le tirage se resserre encore, pour évoquer celui d’une cigarette roulée très serré.
Ici, le drip tip Mtl livré montre ses limites : son diamètre interne est un peu large pour les vrais amateurs de Mtl. Nous lui avons trouvé un drip tip plus fin pour conserver le tirage serré jusqu’au bout.

Drip tip MTL Black par Reewape

L’intensité du hit, à taux de nicotine constant, monte en même temps que l’on resserre le tirage. Nous sommes bien en présence d’un vrai atomiseur Mtl, qui donne des sensations réalistes.

Bref, la gamme de tirage est tout à fait pertinente, conforme à la promesse. Chapeau.

 

Les saveurs du Ripley Rdta

Le cap se retire comme celui d'un dripper. Il offre une chambre d'atomisation en dôme, de petite dimension. Les deux petits tubes sont les arrivées d'air sur le coil. En tant qu'amateurs de vape serrée, MTL ou RDL, vous connaissez l'importance d'une arrivée d'air proche du coil. C'est cette configuration qui donne toute l'intensité que vous attendez de cette manière de vapoter. L'important n'est pas tant le volume de vapeur, que sa densité et son dynamisme.

Ces inserts, en apportant l’air près du coil, associés à la petite chambre d’atomisation, font eux aussi très bien leur travail. Les saveurs sont exprimées avec fidélité. L’ensemble des nuances des eliquides sont restituées, tout en gardant de la douceur et de la rondeur. Le Ripley n’est pas un atomiseur analytique, les saveurs restent liées.

En jouant sur la puissance, il est facile d’obtenir une vapeur tiède à chaude, pour s’adapter aux types de saveurs des eliquides, et à vos goûts. Tabac, fruit, gourmandise, il y a un réglage optimal pour chaque saveur.
La seule chose que le Ripley Rdta ne peut pas vraiment faire, c’est une vapeur froide. C’est logique pour un top coil, ce n’est pas ce qu’on en attend. Pour avoir une vapeur froide, mieux vaut choisir un Rta classique, bottom coil.

Bref, côté saveur, c’est encore une promesse tenue, toute en rondeur.

 

Deux améliorations possibles

Avant d’aborder les deux seules limites du Ripley Rdta, saluons un atout majeur : nous n’avons jamais eu la moindre fuite avec cet atomiseur reconstructible. Pas une goutte, pas un suintement, rien.

La première limite, c’est le remplissage. On a déjà vu ce genre de système : ça marche bien et, justement, ça évite les fuites. Mais, c’est contraignant : au moment de remplir, il faut bien poser le bouchon quelque part, et on a peur de le perdre. Ce n’est pas un gros défaut, mais c’est une contrainte à prendre en compte.

La deuxième limite n’est pas une limite, mais une habitude à prendre : il ne faut pas laisser le réservoir se vider complètement avant de le remplir, surtout si vous vapotez en Rdl. Sur la fin, les pailles ont du mal à remonter le eliquide, le coton peut s’assécher.
Nous nous sommes fait avoir deux fois, sans toutefois subir de dry hit : le phénomène est progressif, on le sent venir.
Bref, pour être tranquille, mieux vaut remplir le réservoir avant la fin : n’allez pas en dessous de 2mm de eliquide.

S’il vous arrive de passer la limite, tout dépend des pailles que vous avez choisies :

  • Avec les pailles en mesh, il suffit de remplir le réservoir, de remettre une goutte de eliquide sur le coton, et tout rentre dans l’ordre.
  • Avec les pailles en acier, si vous avez vraiment vidé le réservoir, il est possible qu’une bulle d’air se soit formée dans une paille ou les deux. Dans ce cas, la capillarité ne reprendra pas, même après avoir rempli le réservoir. Il faut ré-amorcer les pailles en les remplissant de manière à chasser les bulles d’air.

 

Verdict : le Ripley Rdta tient ses promesses

Rondeur des saveurs et intensité de la vapeur, c’est ce qui caractérise le Ripley Rdta, sur toute la gamme de tirage qu’il sait offrir. Dit autrement, c’est un très bon atomiseur Mtl / Rdl top coil.
Saluons particulièrement le fait qu’il restitue bien les saveurs gourmandes, chose rare pour les atomiseurs MTL, qui en général gèrent mieux les saveurs tabac ou fruitées. 

Si vous voulez découvrir ses caractéristiques détaillées, vous pouvez les consulter sur sa fiche technique.

 

 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Fermer la fenêtre

Quelle quantité de nicotine souhaitez-vous atteindre?

Calculateur

Suggestions

BOOSTERS

Boosters de Nicotine

Booster YouBoost 50/50

1,10 Quick view
19 avis

Bouteilles vides

Rupture de stock

TROUVEZ TOUS NOS CALCULATEURS
Youvape a concocté des calculatrices pour vous simplifier la vie!

Fermer la fenêtre

Vous voulez aromatiser votre base ?

calculateur

Vous en aurez besoin

DES FLACONS VIDES

DES ARÔMES

RETROUVEZ TOUS NOS CALCULATEURS Youvape vous a concocté des calculateurs pour vous simplifier la vie !
Fermer la fenêtre

Je veux diluer tout mon arôme

calculateur

Vous en aurez besoin

DE LA BASE

DES BOOSTERS

Boosters de Nicotine

Booster YouBoost 50/50

1,10 Quick view
19 avis

RETROUVEZ TOUS NOS CALCULATEUR
Youvape vous a concocté des calculateurs pour vous simplifier la vie !

1