Ouvrir le menu mobile YouVape

Du 22 au 29/02 • Jusqu’à -20% sur tout le site !

Blog YouVape

Rubriques

27

févr

Toujours associé à la box Warhammer, et sous ses airs d'atomiseur traditionnel de 22mm, le Precisio GT fait preuve d'une efficacité redoutable en tirage aérien modéré
A la découverte des matériels de la vape

Test du Precisio GT de BD Vape : Pourquoi est-il si bon ?

Le Precisio GT est un RTA, un atomiseur reconstructible simple coil. Dédié aux saveurs, il pose au moins deux questions.
D’abord, sa gamme de tirage est impressionnante, du MTL ouvert à 20 watts au DTL aérien autour de 50 watts. Or, les atomiseurs polyvalents sont rarement bons à tous les régimes, ils sont même souvent moyens partout. Est-ce que le Precisio GT en fait partie ?
Ensuite, BD Vape est une marque de Fummytech qui prétend proposer du matériel haut de gamme. Et pour être digne de cette appellation, il faut être bon partout ; beau design, belle qualité de construction, vape excellente et… prix élevé.
N’est pas FEV ou Taifun qui veut, le Precisio GT mérite-t-il ce titre ?
Testons !

Sur la trace des grands

Avec son diamètre de 22mm, le Precisio GT adopte un design historique

Visuellement, la filiation du Precisio GT avec ses inspirateurs est bien visible, par son diamètre de 22mm, et par ses bandes d’acier moleté.
L’emploi de l’Ultem pour le réservoir et le drip tip n’était toutefois pas de mise à l’époque, et le design du top cap est plus élaboré.

 

Il peut paraître provocateur de qualifier un atomiseur fabriqué en Chine de haut de gamme

 

Impeccables à tout point de vue, les finitions sont à la hauteur : belles gravures, aucune trace d’usinage même à l’intérieur, pas de vis fluide, l’exigence de BD Vape est bien réelle.

 

BP Mods, c'est la division haut de gamme d'un des meilleurs fabricants de vapoteuse, Dovpo. Force est de constater que la Box Warhammer est en effet fort bien née

 

Toujours au chapitre des finitions, BD Vape propose souvent des versions DLC de ses atomiseurs, et c’est bien le cas du Precisio GT : sa couleur est ici d’un beau noir mat.

Pour ce test, nous l’avons associé à la box Warhammer de BD Vape. Vous la reverrez dans cet article, tant elle fonctionne parfaitement avec cet atomiseur. C’est une box qui est passée un peu inaperçu dans le grand bal des nouveautés, alors qu’elle mérite mieux.

 

Vous pouvez donc accorder le Precisio GT à votre box, ou à vos goûts

 

Enfin, BD Vape fourni dans son coffret de quoi équiper le Precisio GT d’un réservoir en pyrex, et d’un drip tip en acrylique, pour les vapoteurs qui n’apprécient pas le côté ambré de l’Ultem.

Bref, à l’extérieur, l’appellation haut de gamme ne semble pas usurpée, reste à creuser la question dans les entrailles de cet atomiseur reconstructible.

 

Precisio GT : inspiration flash

La base du Precicio GT n'est donc pas vissée dans l'atomiseur, mais clipsé par des joints, comme un dripper

Rentrons directement dans le vif sujet : le Precisio GT est un dripper, avec un réservoir au-dessus.
Comme sur un Flash E-Vapor, le réservoir se clipse sur la base, qui se comporte strictement comme un dripper avec un airflow par le côté.

 

Mais si vous préférez le pyrex, la marque livre un réservoir en pyrex de rechange dans son coffret

 

Le réservoir lui-même est en trois parties : le baril, qui se clipse sur la base, le cylindre en ultem ou en pyrex, et la cheminée qui rejoint le top cap et son drip tip.

 

Alimentation par gravité

Sous le réservoir, deux pailles d'acier guident et régulent le e-liquide vers le coil du Precisio GT.

 

Sous le réservoir, deux pailles d’acier guident et régulent le e-liquide vers le coil du Precisio GT.
Attention : ce système est remarquable, mais il a une coquetterie : quand le réservoir est ouvert, le e-liquide s’écoule plus vite vers le coton. Ne traînez pas pour remplir votre réservoir.
En contrepartie, si votre coton est en fin de carrière et qu’il s’assèche un peu par manque de capillarité, vous pouvez ouvrir le réservoir 15 secondes pour faire passer plus de e-liquide.

 

Plateau simple coil

La base du Precicio GT n'est donc pas vissée dans l'atomiseur, mais clipsé par des joints, comme un dripper

 

BD Vape fait le choix d’un plateau postless simple coil, dont le montage est très simple. La marque fournit aussi deux coils fused Clapton, l’un en 3mm de 0.30 ohm, l’autre en 2.5mm de 0.60 ohm. Avant d’en monter un, jetons un œil sur le dispositif d’airflow, qui est intéressant.

 

Precisio GT : 5 niveaux d’airflow

Avec le Precisio GT, BD Vape fait un effort de conception particulier sur le système d'airflow, ce qui est le moins que l'on puisse attendre d'un atomiseur orienté saveur

 

Décidément très inspiré par le FEV, le Precisio GT n’intègre pas de bague de réglage du flux d’air. Ce sont des inserts qui s’en chargent.

 

BD Vape atteint cet objectif de perfection en deux temps. D'abord avec 5 bagues qui vous proposent des régimes d'airflow qui vont du RDL bien serré, ou DL bien ouvert, sans être aérien.

 

Ils se placent au-dessus de la base, guidés par un détrompeur.

 

On connaît les intérêts et les éventuels défauts de ce type de solution.

 

Ces bagues prennent place au-dessus du plateau et, c'est le deuxième temps, ce ne sont pas des simples bagues, mais des guides, qui appoirtent le flux d'air directement sur le coil

 

Côté intérêt : un airflow précis et dynamique. Il ne s’agit pas simplement de bagues avec des orifices plus ou moins gros, mais d’un guide qui délivre l’air directement sur le coil. Quel que soit le niveau d’aération choisi, vous êtes assuré d’un flux énergique, gage d’une grande qualité de saveur.

 

Côté inconvénient : il faut mettre les mains dans le cambouis pour changer d’airflow. Certes, mais ici l’opération est particulièrement facilitée : il vous suffit de déclipser le réservoir, de retirer la bague et d’en poser une autre. Vous trouvez très vite celle qui vous convient.

 

BD Vape en fournit 5 :

  • 1 ouverture de 5.2 x 1.9mm
  • 2 ouvertures de 2 x 2mm, et deux orifices de 0.8mm
  • 10 orifices de 1mm
  • 5 orifices de 1.2mm
  • 3 orifices de 1.2mm

Pour situer les puissances utilisables, le plus petit airflow marche très bien à partir de 20 watts (vapeur douce et légère) et jusqu’à 30 watts pour une vapeur plus chaude. Pour ceux qui connaissent le premier Precisio de BD Vape, orienté MTL, l’airflow minimum du Precisio GT correspond exactement à celui de son grand frère ouvert à fond.

De son côté, l’airflow le plus large est clairement aérien, il demande 40 à 45 watts pour une vapeur encore assez aérée, et autour de 50 watts, voire un peu aux dessus pour faire une belle vapeur dense et chaude.

 

Montage du Precisio GT

Rien de plus simple : le montage d'un coil sur le Précisio GT prend 5 min, montre en main

 

Rien de plus simple : le montage d’un coil sur le Précisio GT prend 5 min, montre en main. Nous avons choisi ici le coil de 0.30 ohm pour voir jusqu’où va cet atomiseur reconstructible.
Les vis de serrage se situent sous le plateau, on voit l’orifice d’accès de la vis du pôle positif sur cette photo. Ce sont des vis à fente simple, en titane, et le tournis livré avec l’atomiseur est bien pratique.

 

La coupe des pattes, seul point qui demande de l'attention ici, est grandement facilitée par le fait que les détrompeurs des inserts d'airflow sont aussi des guides pour votre tige

 

La coupe des pattes, seul point qui demande de l’attention ici, est grandement facilitée par le fait que les détrompeurs des inserts d’airflow sont aussi des guides pour votre tige de montage du coil : il est pile à la bonne hauteur.

 

La pose du coton est une formalité : il suffit de laisser une bonne longueur de chaque côté, nous allons voir pourquoi

 

La pose du coton est une formalité : il suffit de laisser une bonne longueur de chaque côté, nous allons voir pourquoi.

 

Voici pourquoi : comme l'alimentation se fait par gravité, il faut que le coton soit assez rebondi au-dessus du coil

 

Voici pourquoi : comme l’alimentation se fait par gravité, il faut que le coton soit assez rebondi au-dessus du coil.

 

Sous le réservoir, deux pailles d'acier guident et régulent le e-liquide vers le coil du Precisio GT.

 

Ainsi, une fois la bague d’airflow mise en place, et le coton imbibé, les pailles s’enfoncent bien dans le coton, et la régulation fonctionne parfaitement.

 

Tant qu'il y a du e-liquide dans le réservoir, le coton est bien saturé de liquide, et il n'y a aucune fuite, même lors du remplissage du réservoir

 

Tant qu’il y a du e-liquide dans le réservoir, le coton est bien saturé de liquide, et il n’y a aucune fuite, même lors du remplissage du réservoir.

 

Une confirmation au passage : la base du Precisio GT se comporte bien comme un dripper : vous pouvez arroser votre coil comme un cochon, sans aucun risque de fuite.

 

Precisio GT : comme ça vape ?

La Box Warhammer est belle, à la fois compacte et dense, et fort agréable en main

 

On remonte le Precisio GT sur le Box Warhammer, et on commence petit, avec la bague la plus restreinte et ses 2×3 orifices, réglage de puissance sur 26 watts. La résistance du coil se stabilise à 0.32 ohm.

La vapeur est assez dense, le tirage, nous le disions, est exactement celui du premier Precisio ouvert à fond. Autrement dit, c’est un tirage RDL très restreint, ou un tirage MTL très ouvert.
À titre personnel, c’est mon tirage naturel, j’ai donc trouvé directement mon régime de vape avec cet atomiseur. Je règle simplement la puissance en fonction du e-liquide que je vapote :

  • 24 ou 25 watts avec un eliquide fruité délicat, ou même frais
  • 26 ou 27 avec un goût tabac
  • 28 à 30 avec un juice gourmand pour avoir une vapeur plus chaude

Ceci est bien sûr subjectif, mais une chose ne l’est pas : dans tous les cas, l’expression des saveurs est excellente, elle est même meilleure que celle de son grand frère. Adieu petit atomiseur, qui va désormais habiter le tiroir des atomiseurs dépassés par leurs successeurs, mais que l’on garde, parce que tout de même, ils fonctionnent bien.

 

 

Un gros bonus du fait que le Precisio GT soit un dripper à réservoir : vous pouvez goûter des e-liquides comme avec un dripper, même si votre réservoir est déjà plein.
Il suffit de penser à une chose : posez votre réservoir à l’envers, sinon, il coule.

 

Le Precisio GT en DL

 

Changement de régime : on monte la bague la plus ouverte et la puissance à 50 watts, avec le même coil. Même pas peur.
Et wow, le bougre suit sans broncher, la vapeur est bien dense, le bruit d’air contenu, et les saveurs quasiment identiques.
Quasiment parce que le délicat fruité à la poire n’aime pas trop ce traitement, par contre le juice gourmand à la noix de pécan est à la fête.

 

On n’observe pas de différence notoire d’alimentation entre des e-liquides chargés en VG ou des e-liquide plus fluide en 50/50. Une alimentation par gravité comme celle-ci, bien conçue, est une vraie merveille d’autorégulation.

 

Precisio GT : digne de son statut haut de gamme

Reste alors le grand choix à faire : choisir la version acier, tellement rétro, ou la version DLC, plus dark et tellement résistante

 

Pour conclure, oui, la revendication du titre haut de gamme de BD Vape pour son Precisio GT est méritée, au moins pour trois raisons :

  • Sur le plan esthétique nous le trouvons joli, en particulier avec une petite box comme la Warhammer, mais ceci reste subjectif, à chacun de juger selon ses goûts. Par contre, la qualité de construction est objectivement excellente : les usinages sont tout simplement parfaits, dans les moindres détails.
  • La qualité de la vapeur et l’expression des saveurs sont dignes des meilleurs atomiseurs, et peuvent rivaliser avec un bon dripper (avec une petite différence, à cause de la cheminée).
  • La gamme de tirage et de puissance de cet atomiseur est d’autant plus impressionnante que nous avons ici gardé le même coil de 0.30 ohm.

Un seul regret serait à formuler, il rate son statut vraiment haut de gamme pour un détail : il n’est pas assez cher.
Mais pour vapoter vos meilleurs e-liquides entre 25 et 50, voire 60 watts, le Precisio GT est clairement un bon choix, et nous vous invitons à visiter sa fiche pour découvrir le contenu de son coffret : BD Vape ne fait pas les choses à moitié.

 

jib | Chroniqueur

Vapoteur depuis 2014, Jib est notre chroniqueur. Il anime notre blog pour développer votre expérience du vapotage. Il vous informe sur les eliquides, les cigarettes électroniques et l'actualité de la vape.

Les commentaires sont fermés.

Les derniers articles

Aspire vient d'y arriver, de la plus belle des manières : la petite CE Nexi One est aussi énergique qu'un pod moderne Test de la Nexi One de Aspire – Coup de génie ou gadget ?
nicotine c10h14n2 Nicotine : quel est le bon taux pour commencer ?
Toujours associé à la box Warhammer, et sous ses airs d'atomiseur traditionnel de 22mm, le Precisio GT fait preuve d'une efficacité redoutable en tirage aérien modéré Test du Precisio GT de BD Vape : Pourquoi est-il si bon ?
Le CBD, qui est un cannabinoïde sans effet psychotrope, a ouvert la voie pour de nouveaux usages légaux du cannabis Cannabis Hydrogéné : intérêts, risques et législation des cannabinoïdes de synthèse
Le VMAC est une nouvelle alternative au cannabis et au cbd Plus fort que le CBD, le VMAC

jib | Chroniqueur sur Taat, des cigarettes sans nicotine ni tabac. Bonne idée, ou pas ? 19 février 2024

Bonjour Iggy Votre question est logique : toutes les cigarettes sont cancérigènes, pourquoi n'interdire que celles qui ne contiennent pas du tabac ? ...

Iggy sur Taat, des cigarettes sans nicotine ni tabac. Bonne idée, ou pas ? 16 février 2024

Bonjour, vous nous apprenez que les cigarettes sans nicotine sont interdites à la vente dans toute l'union européenne parce qu'elles sont cancérigènes...

jib | Chroniqueur sur Combien de eliquide consomme une e-cigarette ? 22 septembre 2023

Bonjour estilo83x Merci pour ton témoignage, qui représente bien en effet un phénomène curieux dans la vape : personne ne vapote de la même manière. ...

jib | Chroniqueur sur Le Végétol, qu'est-ce que c'est ? 22 septembre 2023

Bonjour estilo83x Heureux de t'avoir fait découvrir le Végétol :-)

jib | Chroniqueur sur Le Végétol, qu'est-ce que c'est ? 22 septembre 2023

Bonjour John Désolé, j'avais raté ta question ! Oui, c'est assez normal : le PG, comme le végétol, fait peu de vapeur visible. C'est une des raisons...